La recette du mois: Le célèbre Chili Con Carne

Un bol de chili con carne, haricots et chips tortilla compris !

Chaque gourmet a déjà eu le plaisir de déguster, au moins une fois dans sa vie, le fameux chili con carne.  Simple, la définition du chili, la voici : sorte de ragoût épicé agrémenté de viande de bœuf et de piments chili ou chile. Bien sûr, il en existe de nombreuses variétés dans le monde. Les uns optent pour y ajouter des ingrédients du type tomates, oignons, haricots rouges, les autres y ajoutent aïl et cumin. En réalité, le vocable chili est une légère interprétation issue de l’espagnol chile con carne, qui signifie « viande au piment ».

Texas, seule et unique terre d’origine du chili con carne

Autant il est difficile de déterminer l’origine exacte du chili con carne, autant il est assuré que le Texas s’est très vite imposé comme point central de la culture associée. Ici, sans conteste, on peut affirmer qu’il s’agit bel et bien d’une préparation de fèves et de tortillas destinée à la vente aux ouvriers de la région du Texas (1939). Ce plat, facile et rapide à cuisiner à partir d’ingrédients disponibles partout, a très vite acquis une belle popularité dès la fin du XIXe siècle. Depuis 1977, le chili con carne représente le plat officiel (state dish) de l’État du Texas. Une décision d’ailleurs encouragée par de nombreux producteurs texans … afin de signifier qu’un chili con carne original ne peut provenir que du Texas.

Ingrédients du chili con carne

 Bien évidemment, les ingrédients, c’est ce qui relève le goût et apporte la touche finale à un tel plat. Précisément, les seuls ingrédients communs à toutes les recettes de chili con carne sont la viande et le chili. Cependant, plusieurs variantes peuvent être apportées aux ingrédients. Au choix, on peut ajouter viande hachée ou découpée en petits cubes. Peu importe qu’il s’agisse de viande de bœuf, de gibier ou de porc ou un mix de toutes ces viandes.

Parmi les variétés, les chiltepins, à peine plus gros que des petits pois (probablement présents dans les recettes d’origine), sont appréciés. D’autres possibilités s’ouvrent à vous : les jalapeño, les ancho ou les pasilla. On utilise plus rarement les habanero, car leur goût caractéristique et fruité s’évapore rapidement à la cuisson. En sus des gousses de chili fraîches, vous pouvez utiliser des gousses séchées ou du chili sous forme de poudre ou de sauce.

L’origan, herbe aromatique typiquement utilisée dans la cuisine tex-mex, et le cumin peuvent également être dispersés dans la plupart des recettes de chili con carne. Pour cuisiner un plat de manière aussi fidèle que possible à sa version originale, il est possible de remplacer l’origan « européen » par l’origan « mexicain » (plante aromatique d’Amérique latine) au goût plus fort et plus prononcé. « Spicy », disent les anglo-saxons … Par ailleurs, quasi toutes les sauces pour chili con carne contiennent oignons et l’ail, plus rarement coriandre, laurier et poivre. A ce jour, l’ajout de haricots reste controversée : un chili con carne « à la texane » ne contient pas de haricots mais il existe des chilis accompagnés de haricots pinto ou rouges. En guise de compromis, des haricots sont parfois servis, mais alors de façon séparée. Historiquement, l’ajout de haricots se justifie car le chili con carne constituait jadis le « plat du pauvre ». Et les haricots coûtaient forcément moins chers que la viande, tout en étant une réelle source de protéines.


About these ads
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s